De quoi est composé l'Univers ?

D'où venons nous ?

Existe t-il un créateur ?
Y-a-t il autre chose au delà des frontières du connu ?


Les questions essentielles occupent l'esprit humain depuis la nuit des temps.

Les frères Bogdanov ont sorti un livre intitulé "le Mystère du satellite Planck".
Dans cet ouvrage ils exposent justement leur théorie sur ce qu'il y avait avant le big bang.
Et d'après eux, si on est d'accord pour dire qu'avant la matière, il y a l'énergie, eh bien avant l'énergie, il y aurait...
L'information.



Cette découverte m'a fortement interpellé, et je vais tenter de vous expliquer pourquoi.
La grande question que je souhaite soumettre à votre réflexion est celle ci :

Serait-il possible que nous soyons dans un immense jeu vidéo ?

La question peut sembler farfelue, mais lisez un peu la suite.

Connaissez vous GTA 5 ?

Probablement pas.
Il s'agit du 5ème volet d'un jeu vidéo extrêmement populaire auprès de notre belle jeunesse.
C'est à la base un jeu de gangster avec tout son cortège de violence et de poursuites automobiles.



Ce qui caractérise ce jeu (il n'est pas le seul, mais c'est le plus abouti) c'est son "monde ouvert".
Autrement dit vous avez la possibilité d'aller où bon vous semble dans le décor.
Vous pouvez prendre une voiture, aller vous acheter des vêtements, ou pourquoi pas glander devant la télé affalé
dans le canapé de votre appartement.





Durant chacune de vos sorties, vous allez croiser des personnages qui vivent chacun leur petite vie.
Vous subirez peut être une averse comme vous pourrez attendre devant l'océan pour voir le soleil se coucher.



Je vous invite à visionner la petite vidéo ci dessous pour vous faire une idée du réalisme de ce jeu.
Ne vous formalisez pas des scènes de banditisme, concentrez vous plutôt sur les décors, le ciel, les piétons,
la vie qui grouille à chaque instant :



Vous l'avouerez, c'est étonnant. Il ne s'agit pas d'un film, mais d'un jeu.
Vous avez une manette entre les mains et vous pouvez décider des allées et venues du héros,
comme de ses actions, bonnes ou mauvaises.

Maintenant, plongeons nous dans cette autre réalité, et imaginons être un de ces personnages virtuels.

Comment voyez vous votre vie ?


Vous dormez, mangez, courrez. Vous vous lavez, vous allez aux toilettes et vous vous rendez à votre travail.
Il y a un métro, des bus, des taxis.
Il y a des papiers qui volent, des poubelles renversées. Vous pouvez assister à une agression, ou à un envol de pigeons.



Vous pouvez faire du sport, nager, piloter un avion (si vous en avez les moyens). Vous pouvez jouer à des jeux vidéos (oui !!!)
ou faire une partie de poker avec des amis. Il y a des restaurants, des magasins de toutes sortes.
Vous pouvez même grossir si vous mangez n'importe comment.







Vous pouvez jouer à des jeux d'argent, faire du yoga, vous faire tatouer ou même aller sur Internet.








Comme vous commencez à l'appréhender, vous avez une véritable VIE en tant que personnage du jeu.

Imaginons alors que le jeu en soit à la version 10. Votre personnage est désormais capable de réflexion.

Que va-t il se passer quand il va développer une forme de spiritualité ? Que va-t-il conclure de la réalité de SON univers,
tel qu'il le perçoit avec ses codes et ses références ?

C'est parti, glissons nous dans sa peau et posons les bases de la réalité. Puis en vert, nous décrirons la vérité derrière le miroir.

Accrochez vous, ça va devenir très troublant.




Croyance n°1 : Le Big bang




On ne sait pas ce qu'il y avait avant le big bang. Comme si tout avait commencé à partir de rien, un rien dans lequel
aurait été insufflé une énorme dose d'énergie.

La vérité : Le joueur, en allumant son ordinateur a insufflé une grande quantité d'énergie (électrique) dans le système.

La machine était éteinte, et d'un seul coup tout s'est mis en place. Le joueur a démarré le jeu.





Croyance n°2 : L'énergie





On est tous faits d'énergie. Et on est tous reliés. On vient tous de la même chose.

La vérité : Tous les éléments du jeu sont une forme d'impulsion électronique qui pilote
les différents composants de l'ordinateur : image, son, processeur...
On peut dire que oui, tous les éléments du jeu sont reliés puisqu'ils sont tous pilotés par le programme.


 



Croyance n°3 : Le créateur




Il y aurait un Dieu unique, une source à l'origine de tout, un créateur qui a le pouvoir de vie et de mort sur toute chose.

La vérité : Il y a effectivement une entité toute puissante qui décide des choix à faire pour
le bon déroulement du jeu, c'est le joueur lui même.

Mais au dessus de lui il y a un créateur, c'est le programmeur, celui qui a développé le logiciel.
Mais il y a aussi celui qui a construit l'ordinateur. Tout est lié !


 



Croyance n°4 : Les dimensions




On est en trois dimensions, mais on n'en est pas certain. Il y a sans doute d'autres dimensions qu'on ne perçoit pas, ou difficilement.

La vérité : Le jeu est en 3D, mais quelque part il s'affiche sur l'écran qui est lui en deux dimensions.
Et il y a une autre dimension qui représente une "vraie" 3ème dimension, celle où évolue le joueur, son bureau, sa chambre...


Inaccessible et inimaginable du point de vue de notre personnage, il n'y a pas accès.

Peut être certains médiums du jeu arrivent-ils parfois à diriger leur regard vers le joueur, au delà de l'écran.
(on les prend sûrement pour des fous).


 


Croyance n°5 : Le Libre arbitre




On a notre libre arbitre. On peut faire ce qu'on veut de notre vie.
Mais est ce bien certain ? Certains aspects de notre vie ne sont-ils pas écrits à l'avance. Et si oui par qui ?

La vérité : Le libre arbitre est très limité. Les grandes actions, celles qui ont une influence sur le déroulement
du jeu sont écrites par le programmeur. Elles seront incontournables.

Pour les petits choix du quotidien, on peut dire que oui, les personnages disposent d'une certaine liberté d'action.

 


Croyance n°6 : Les Synchronicités



Des événements surviennent de façon incroyable, et vont toujours dans le sens de l'accomplissement de notre destin.

La vérité : Ça s'appelle un scénario. Le programmeur a prévu de déclencher des événements
pour faire avancer l'histoire. Si un choix fait par le joueur change le fil des événements,
le scénariste a prévu tous les cas, et un fait nouveau surgira pendant la partie, pile au bon moment.

 



Croyance n°7 : Archéologie




Quand on meurt, on laisse une trace (tombe, ossements). Les dinosaures ont laissé une trace, des squelettes...

La vérité : Il y a des éléments de décor qui sont là dès le départ pour poser l'ambiance, et il y a
des personnages qui disparaissent en laissant un avatar vide pour en marquer le dernier emplacement,
une sorte de cookie, comme dans les navigateurs internet.

 



Croyance n°8 : Les catastrophes




De temps en temps, toute la planète est remise à zéro, un cataclysme survient et on repart sur de nouvelles bases.

Mais personne n'y survit pour le raconter.

La vérité : Quand le temps de jeu est devenu trop important, il y a lassitude du joueur.
Il va alors installer la nouvelle version, qui en général écrase l'ancienne sans ménagement.



 


Croyance n°9 : Les annales akashiques




Toute la connaissance et la mémoire humaine est stockée dans un même endroit, quelque part dans l’Éther...

La vérité : L'ensemble de la mémoire du jeu, les parties sauvegardées, les caractéristiques
des personnages est centralisée dans le répertoire de sauvegarde.
L'ensemble des données de fonctionnement du jeu sont centralisées dans un dossier "data".
Toute action nécessaire pendant le jeu ira puiser ses instructions dans ce répertoire unique.


 

 


Croyance n°10 : Le Voyage astral




Certains humains sont capables de voyage hors de leur corps physique pendant quelques instants.

La vérité : Certains jeux permettent au héros de changer de corps physique pour les besoins de l'action.
D'un simple bouton, on change de personnage en adoptant le point de vue d'un autre.


 

 


Croyance n°11 : Avant le big bang




Revenons aux Bogdanov. Avant le big bang, avant l'énergie, il y aurait quelque chose... L'information.

La vérité : On n'a jamais été aussi près de comprendre le fin mot de l'histoire.
Un jeu informatique ce sont des instructions, des pixels, des échanges de données.
Ces données sont du code, des "zéro" et des "un", des instructions... de l'information !


 


Comme vous le voyez, cette idée saugrenue comme quoi nous serions au cœur d'un gigantesque jeu vidéo
prête matière à réflexion.

En tout cas si nous étions comme un de ces personnages, nous serions tout aussi convaincus que nos
croyances représentent ce qui s'approche le plus de la vérité.

...

Jusqu'à ce que le joueur éteigne son ordinateur !