NE jetez pas l'ancre !

Les subtils mécanismes de la Loi d'attraction sont encore à découvrir. Même si je m'en sors très bien avec cette loi, même si je commence à bien comprendre son fonctionnement, il est important de maintenir notre attention aiguisée afin de perfectionner notre connaissance et à éviter ou contourner les échecs.

Déjà je n'aime pas ce nom qu'on lui donne, "Loi d'attraction". Plus j'avance et plus je perçois quelque chose de divin derrière tout ça, une offrande faite à l'humanité par la grande source responsable de notre présence sur cette terre. Et ce nom officiel a du coup quelque chose d'artificiel, de ...bureaucratique. Alors je cherche un nouveau nom, mais ce n'est pas si simple. "Cadeau divin" peut être, même si ça implique une connotation religieuse que je ne souhaite pas. J'avais même pensé à OUAA pour Outil Universel d'Accès à l'Abondance. Au moins ça veut dire ce que ça veut dire. Mais bon, l'affaire n'est pas tranchée. Cool 

A force de clamer tout autour de moi que ce cadeau divin existe, je dois avouer que je me heurte la plupart du temps à des gens incrédules, pour qui ça ne fonctionne pas.
Ils font tout comme il faut, ils y croient dur comme fer... et rien.

Que se passe-t-il ? Aurait-on oublié un paramètre ?



A force de creuser, quelque chose pointe son nez à l'horizon...

Savez vous à quoi sert l'ancre sur un bateau ?
C'est un gros truc de fonte qui est attaché à une corde et qu'on va balancer à la mer pour immobiliser le navire.


Quel rapport avec la loi d'Attraction ?

En fait il y en a un.
Il semble bien qu'une des conditions essentielles pour réussir avec ce processus demeure la Confiance.
Une confiance aveugle et irrémédiable envers l'Univers.


Or qui est l'ennemi de la confiance ? C'est l'impatience.

Eh oui, quand on désire trop quelque chose on en a marre d'attendre, on trépigne, on s'impatiente.
Et comme par hasard, rien n'arrive comme on le voulait.



Voilà une des cruelles clés de cette loi. Plus on veut que ça arrive, moins on va l'avoir.
Plus l'ancre du bateau racle le fond, moins le bateau pourra avancer...



L'ancre, c'est votre impatience, votre désir ardent.
Sans doute qu'un jour ce sera comme ça que ça fonctionne, on voudra tellement les choses que "poum !" elles se réaliseront.

Cool 

Mais on n'en est pas là.



Et c'est comme ça que marche la méthode des 50 fois 21, si on y réfléchit 2 secondes.
Une fois les 21 jours écoulés, il ne faut plus y penser.
Surtout pas. Mais au moins on a une date buttoir.

Alors me direz-vous, ça arrivera quand cette affaire ?

Tenez vous bien, la réponse de là haut est très cruelle : "Quand ce sera le bon moment".
Et voilà, car il semble qu'il y ait toujours un "bon moment". Et on ne le sait jamais quand c'est.



Nos petits artisans de l'Univers, on l'a déjà dit, ne font pas de sentiments.
Que vous soyez dans la détresse, dans une panade financière ou physique leur importe peu.
Ils ont programmé le truc pour arriver à un moment précis, et ce ne sera pas avant.



A nous de faire confiance.

A nous de lâcher prise et de ne plus y penser.

Parce que si on jette l'ancre, si on s'impatiente, hé bien ça les ralentit là haut... et ça peut même aller jusqu'à annuler notre demande.

Alors pensons à autre chose...

Et vous, vous faîtes quoi Dimanche prochain ?