Astral avant tout !

Notre corps est bien plus complexe qu'il n'y parait.

Tel un ensemble de poupées russes, nous sommes constitués de nombreux corps subtils
vibrant à différentes fréquences, imbriqués les uns dans les autres.



 


Parmi ces corps invisibles, il y en a un qui va compter un peu plus que les autres
pour ce qui a trait à la loi d'attraction : Le corps Astral.

A l'image de notre corps physique, le corps astral se situe légèrement à l'intérieur de ce dernier.





Quand nous rêvons, ou quand nous expérimentons une N.D.E. (expérience de mort imminente),
c'est le corps astral qui se sépare temporairement de son enveloppe pour se projeter
dans le plan du même nom, le plan Astral.


A travers certains exercices, des médiums parviennent à voyager avec ce corps astral,
aussi bien dans l'espace que dans le temps.





A l'image de la physique quantique qui voit les lois basiques complètement bouleversées au niveau
de l'infiniment petit, les choses sont très différentes en Astral. On peut voir à 360 degrés,
on voyage à la vitesse de la pensée, on traverse la matière et toute pensée devient créatrice.





Cette notion de pensée créatrice est très importante pour le sujet qui nous intéresse.

De la même façon que la médecine énergétique nous dit que le corps subtil doit être réparé
avant d'en voir l'effet sur le corps physique, l'objectif que nous désirons atteindre par le biais de
la loi d'attraction doit d'abord exister sur le plan astral avant de devenir réalité.





Comment cela fonctionne t-il ?

Quand vous pratiquez la loi d'attraction, vous commencez par vous mettre en état
de relaxation. Cette étape consiste en fait à mettre votre mental au repos afin de passer
votre cerveau en ondes alpha.

Une fois cette vibration atteinte, vous êtes aux portes du monde astral.

C'est à dire que vous avez la possibilité d'agir dans ce plan subtil où les règles sont différentes.





Sans aller jusqu'à projeter votre corps astral à l'extérieur, votre visualisation (qu'on appelle comme par hasard "créatrice")
passe tout doucement de l'idée... au concret. En effectuant cette visualisation tout en étant en ondes alpha,
vous créez une sorte de contenant, un programme qui doit permettre un jour à votre objectif de devenir réalité.





Énergétiquement parlant, ce contenant existe.

C'est comme une coquille vide qu'il va falloir remplir d'énergie positive, celle que vous envoyez à l'Univers
en générant cette belle émotion d'amour empreinte de la conviction inébranlable que le but est déjà atteint.

Cette coquille ne sera créée qu'une fois, la toute première.

Une fois cette première programmation effectuée, il suffira de s'y relier régulièrement pour la remplir d'amour
et d'énergie. Une fois la quantité d'énergie nécessaire emmagasinée, cette forme pensée sera validée
et pourra alors exister dans la matière, autrement dit se réaliser.




Si entre temps vous souhaitez corriger le tir, modifier votre objectif, c'est comme si vous créez
une nouvelle forme, la première coquille est détruite (d'où l'importance de la vivre avec tous
les détails possibles la première fois).

Certaines formes pensées mettront peu de temps pour exister dans la matière, d'autres demanderont
des mois. Il convient en général de ne pas précipiter la demande sous peine d'échouer et de se décourager,
ce qui détruirait immanquablement la coquille.





Remarque : L'exercice des "50 fois 21" engendre un processus accéléré, comme si on avait rempli la coquille avec un robinet sous pression.
Mais comme il ne demande pas de visualisation, la quantité d'énergie est moindre.Cette énergie accumulée sous pression demandera donc
un temps de repos plus long avant de s'incarner.

En contre partie, plus besoin d'y penser au delà des 21 jours, la coquille étant déjà pleine.